cnrs

Total et le Laboratoire de physique des interfaces et des couches minces (LPICM), unité mixte de recherche du CNRS et de l’École Polytechnique, annoncent la création d’une équipe de recherche commune dans le domaine des technologies de couches minces solaires photovoltaïques.

Baptisée NanoPV, cette équipe de recherche comprendra une quinzaine de chercheurs et doctorants provenant à la fois de Total et de l’Unité mixte de recherche CNRS-Ecole Polytechnique. Elle sera basée sur le campus de l’Ecole Polytechnique. L’engagement de Total représente environ 8 M€ pour la première phase de quatre ans. Le programme scientifique portera sur le développement de technologies de couches minces de silicium ainsi que sur l’exploration de nouveaux concepts de stockage. L’objectif principal de ces recherches est de diminuer le coût de l’énergie solaire afin d’en accélérer le déploiement.

Total et l’énergie solaire

Total est présent dans le secteur de l’énergie solaire depuis 1983 à travers ses participations au capital de deux sociétés : Photovoltech et Tenesol. La première produit des cellules photovoltaïques à partir d’une technologie de silicium cristallin ; la seconde est spécialisée dans la conception, la fabrication, la commercialisation et l’exploitation de systèmes photovoltaïques.

En décembre 2008, Total a fait son entrée en tant qu’actionnaire industriel de référence au capital de la start-up Konarka, spécialisée dans la technologie photovoltaïque organique. Total Gas & Power USA (SAS) a en effet souscrit à une augmentation de capital s’assurant une participation légèrement inférieure à 20% dans la société.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!